Eco-consommation : Et avec ça, je vous mets quoi ?

vev_consoChaque produit quel qu’il soit possède son propre cycle de vie. De sa provenance, en passant par sa fabrication via l’utilisation de matières premières nécessaires à sa création, auxquelles s’ajoute son transport jusqu’aux rayons du supermarché, le produit parcourt des kilomètres. En effet, à chacune de ces étapes, de nombreuses énergies sont utilisées pour faire transiter le produit (pollution de l’air, des eaux, des sols et production de déchets).
100212_EU_Organic_Logo_IsoCPour valoriser leurs actions, de nombreuses entreprises se promeuvent que leurs produits sont éco-labellisés. Mais ces derniers sont à manier avec précaution.
Entre les termes « d’Agriculture Biologique », de « commerce équitable » associés à plus de 50 logos, difficile de s’y retrouver. Pour nous aider, L’ADEME les énumère pour y voir un peu plus clair.
Aussi, Vert en ville vous donne quelques astuces pour mieux éco-consommer :
– Savourez des fruits et légumes de saison pour conserver la fraîcheur et la qualité des produits locaux pour réduire l’empreinte écologique due au transport. Madame Tomate (alias mangerbouger.fr) vous indique les fruits à déguster l’été et les légumes à apprécier l’hiver :

vev_tomate

–  Choisissez le produit le moins pourvu en emballage (optez pour un paquet de riz d’1 kilo plutôt que deux paquets de 500 grammes) ;
– Faites réparer votre lecteur DVD Full HD par votre collègue geek de votre entreprise au lieu d’en acheter un neuf en magasin ;
– Achetez des produits d’occasion via des plates-formes informatiques dédiées à cet effet évitant ainsi de parcourir 250 kilomètres pour aller les récupérer ;
– Utilisez des piles recyclables plutôt que des piles jetables ;
– Pour vos courses, préférez le cabas de votre grand-mère plutôt que de disposer des sacs plastiques (même s’ils sont biodégradables et vendus à 5 centimes d’euros) ;
– Vérifiez la date de péremption la plus tardive du produit pour ne pas s’en débarrasser une fois arrivé devant votre  frigo ;
– Faites une liste de courses avant d’aller faire « le plein » histoire d’éviter d’acheter 3 paquets de gâteaux que vous avez déjà au fond de votre placard à gourmandises.
Consommer mieux, c’est donner le pouvoir d’agir aux consommateurs en leur permettant d’intégrer le critère de qualité environnementale dans le choix de leur achat.
Faites vos courses, rien ne va plus !
« Consumons la société de consommation » Denis Langlois (écrivain et avocat français)
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s