Jardins partagés : pas de salade entre nous

photo
Né à New York dans les années 70 pour s’opposer à l’abandon de terrains inusités, un mouvement de revendicateurs lançait des bombes de graines (seeds bombs) sur les terrains laissés à l’abandon pour les transformer en jardin. Aujourd’hui, la tradition a perpétué de manière plus pacifique.
Gérés en commun par des habitants regroupés en associations avec l’accord des collectivités locales, les jardins partagés permettent à des familles aux revenus modestes de se procurer légumes et fruits frais en les cultivant eux–mêmes. Ils deviennent des lieux d’éducation et d’initiative éco-citoyenne pour les enfants et les sensibilisent au respect de la faune urbaine.
De plus, cette activité revêt de nombreux bienfaits et des valeurs communes liées au partage et au savoir-faire. Ils permettent la rencontre intergénérationnelle de toute classe sociale, la connaissance des produits cultivés et reste somme toute un bon exercice de plein-air. En  plus du respect de la production locale, les fruits et légumes sont biens meilleurs et la tradition agricole est perpétuée en promouvant les bonnes pratiques du compostage et de la récupération des eaux pluviales.
Esthétiquement, ces jardins partagés améliorent le cadre de vie des habitants alentours et, grâce à une présence végétale en ville, assurent le maintien de la diversité en milieu urbain.
Histoire de ne pas faire chou blanc, interrogez Pauline la jardinière, elle vous répertoriera les jardins partagés voir si l’un d’entre eux vous botte. Si le vide ne vous fait pas peur, le jardin partagé, niché sur le toit du centre commercial de Beaugrenelle, vous plaira c’est « certhym ».
vev_jardinierA vos râteaux.
« Il faut accepter de planter pour que d’autres récoltent ailleurs et plus tard » Bernard Werber
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s